Rechercher

Vibrations, art vibratoire


Qu'est-ce que c'est que cette histoire d'art vibratoire ? Un concept new age ? Nope.

L'art vibratoire est une esthétique qui s'appuie sur l'harmonie des formes pour transmettre une énergie. A l'instar des Mandalas, les formes et les couleurs architecturées d'une certaine manière ont un impact direct sur notre énergie, notre vibration, et par conséquent notre système émotionnel, psychique et mental.


Tout art, quel qu'il soit, émet des vibrations. Ce que l'on peut appeler l'art vibratoire est conçu pour émettre des vibrations qui élèvent notre être.

Petit plongeon du côté des recherches scientifiques du Dr Emoto.


Le Dr Emoto, en publiant son (premier) petit livre « Les messages cachés de l’eau » en 1999 chez une modeste maison d’édition de Tokyo, ne s’attendait aucunement à ce que celui-ci devienne un best-seller mondial traduit en de multiples langues. L’ouvrage rendait compte en termes accessibles de ses dernières expériences dont une à grande échelle conduite à travers le Japon avec le physicien Li Chunbing, en 1997, à la demande de chercheurs. Les travaux de Masaru Emoto ont intégralement porté sur la nature de l’eau, en particulier sur les effets de la pensée et des émotions sur celle-ci.

La campagne de dénigrement des très éclectiques et infatigables mouvements des sceptiques (1) fut à la mesure du succès de son livre, à l’instar de celle conduite à l’encontre du médecin et immunologiste Jacques Benveniste en France, connu pour ses recherches sur la mémoire de l’eau. (...)

Si Les messages cachés de l’eau devint un best-seller, c’est qu’il dévoile les fantastiques découvertes du Dr Emoto sur l’eau et sur sa capacité de reproduire des informations et ce, de manière magistrale, avec la puissance des images. Car le Dr Emoto montre à travers ses impressionnantes photographies de cristaux d’eau non seulement que l’eau réagit aux pensées et aux émotions, mais qu’elle réagit aussi aux vibrations des mots.

On peut facilement voir sur internet les photographies tirées des expériences. Elles montrent des cristaux d’une fabuleuse harmonie lorsqu’on les soumet à des pensées positives et mots associés (tels que gratitude, sagesse ou amour), et d’une hideuse forme décomposée quand on les soumet à des pensées négatives (telle que haine ou insultes), et ce, quelle que soit la langue utilisée.

De même, l’eau réagit aux sons : les cristaux prennent des formes d’une extrême harmonie à l’écoute des symphonies de Beethoven et à nouveau une forme chaotique et hideuse au son du hard rock (sans préjuger de la qualité artistique de chaque musique par ailleurs). Il serait trop long d’exposer ici les multiples expériences conduites par le Dr Emoto. Je vous propose de consulter ses écrits et ses multiples interviews vidéo.

Les conclusions d’une vie passée à cette étude sont cohérentes (...) : du microcosme au macrocosme et dans toutes ses composantes, l’univers est une symphonie de vibrations dans une gamme infinie de fréquences.

Et tout étant vibration, la vibration de mots prononcés comme écrits en n’importe quelle langue, de pensées émises, d’émotions a un impact direct (2) sur le monde physique : « la vibration de mots positifs a un effet bénéfique sur notre monde, alors que celle des mots négatifs a un pouvoir de destruction (3) ».

(...) Comme l’exprime le Dr Emoto sur un plan plus spirituel, les mots (et pensées) sont une expression de l’âme « et il est tout à fait vraisemblable de penser que l’impact de notre âme sur l’eau qui compose plus de 70% de notre corps puisse être prodigieux et que cet impact puisse affecter notre corps d’une façon qui est loin d’être anodine (3). »

Au Japon, un concept appelé Kotodama (l’esprit des mots) est dit avoir la capacité de changer le monde. Il semblerait bien que ce puisse être par l’intermédiaire de ses vibrations.

Au final, pour le Dr Emoto, l’existence est vibration et l’eau est le miroir de l’âme. L’univers assemble une quantité infinie de phénomènes qui vont de la plus basse à la plus haute fréquence y compris au sein même de l’humain et par conséquent tous les événements interviennent par résonance vibratoire, de l’attirance entre deux personnes à la répulsion pour tout ce qui est différent de nous.

Dans les années 1980, alors qu’il dirige un séminaire au Japon, Masaru Emoto rencontre le Pr Hoang Van Duc, spécialiste en psycho-immunologie d’origine Vietnamienne. Celui-ci l’amène à regarder l’équation d’Einstein sous un autre angle : pour lui, dans la formule E = mc², le C compris comme vitesse de la lumière de l’interprétation habituelle se réfère en réalité… à la conscience (ou plus précisément, il est interprété comme le nombre de personne se concentrant consciemment).

Cette perspective laisse une profonde impression au Dr Emoto et elle est en résonance directe avec au moins deux expériences qu’il réalisera plus tard : celle avec le Pr Li Chunbing et celle dite du Lac Biwa – une expérience connue dans le cadre des recherches sur la science l’intention (4) : dont la conclusion est décrite par le physicien russe Konstantin Korotkov de l'Université Technique d'Etat de Saint-Pétersbourg, avec qui il l’a conduite : « tous les résultats montrent que l’influence d’une intention mentale collective a des effets signifiants à la fois sur les paramètres de l’eau et sur les caractéristiques de l’espace. Les résultats nous donnent une indication supplémentaire sur le pouvoir de l’esprit ».

La collection Beauty of the world propose plusieurs séries qui explorent l'architecture harmonieuse des formes. La série Snow s'intéresse à la nature (la haute-montagne) vue par le prisme du kaléïdoscope. Le résultat est sans appel : les formes obtenues à partir d'une photographie couleur de la montagne sur fond de ciel bleu sont d'une harmonie parfaite (proportion des formes et harmonie des couleurs).

Elles évoquent sans surprise les formes de l'eau obtenues dans les expériences du Dr Emoto vues au microscope. Les séries Inspiration, Templiers, Sacred geometry et Tintinnabuler, explorent l'architecture sacrée des cathédrales à travers le même prisme du kaléïdoscope. L'harmonie des formes et des couleurs reste totale, peut-être parce que les bâtisseurs de ces lieux (tous datant de l'époque médiévale) avaient une véritable connaissance de la géométrie sacrée et de la géobiologie.


L'art vibratoire résonne avec nous car il est un miroir de notre univers, holographique.

Les exemplaires de la série Snow sont produites sur verre, plexiglas ou en tirage photo.

Autres article Art et décoration.

Tous les articles du blog en français.

(1) Par ailleurs subtilement très actifs en particuliers sur les versions françaises d’encyclopédies en ligne.

(2)…et mesurable comme nous l’avons vu avec l’expérience des satellites GOES.

(3) Dans Les messages cachés de l’eau, Massaru Emoto.

(4) Décrite dans les livres du Dr Emoto et sur internet : http://theintentionexperiment.com/pdf/03222010_The_Lake_Biwa_Experiment.pdf